AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur le Forum Darkside, Invité! Ceci est un forum RP Yaoi classé NC-18 /! Veuillez prendre connaissance du règlement s'il vous plait. Amusez-vous bien sur le forum!

Partagez | 
 

 Re : Cadeau /!\ [ lemon viol]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tochiro Yamade


avatar


age : 19
Messages : 575
Date d'inscription : 07/06/2010
Localisation : Dans un coin sombre... pour vous surveillez mouhahaha

Who are you?
Genre (gay, bi, hétéro...): Gay seme
En couple avec...: personne 8D
More about you:

MessageSujet: Re : Cadeau /! [ lemon viol]   Mar 8 Juin - 17:27

Cadeau :

Lucas, la bouche entrouverte, ne pouvait qu'observer de manière statique le Japonais alors qu'il se sentait rougir toujours plus. Il se sentit défaillir alors que les lèvres de celui-ci n'étaient pas loin des siennes, puis frémit lorsqu'elles atterrirent sur sa joue.

Finalement, il se trouva seul et étonné alors qu'Eletre, de son silence imperturbable, l'avais finalement laissé seul. Ne comprenant pas tout, il s'approcha des bords de ce lac, s'y asseyant en observant la surface brillante, ses pieds s'agitant à quelques centimètres à peine de la surface de l'eau alors qu'un léger soupire s'échappait de ses lèvres. Finalement, elles s'étirèrent en en nouveau sourire. Décidemment, dans ce lycée... Il se sentait de plus en plus perdu, quelque soit la personne qu'il rencontre. Pourtant, il s'y sentait bien. Comme à sa place...

Le brun s'était éloigné des dortoirs, se retrouvant pour la énième fois dans le parc. Il y passait les trois quart de son temps ici, comme s'il était attiré par ce parc. De toute manière, il préférait mille fois se balader à l'air libre plutôt que de rester enfermé entre quatre murs dans un vieux internat.

Le vent vint caresser son visage balayant ses cheveux qui commençaient à se faire trop long. (Je devrais vraiment me les couper...)

Il revint au bord du lac et vu que celui-ci était occupé par la seule personne qui voulait le fuir à tous prix. Il était clair que Lucas ne pourrait pas l'éviter puisque, même sans le vouloir, Tochiro se retrouvait toujours sur son chemin.

Il s'approcha et se mit aux côtés du petit brun pensif, restant debout sentant toujours cette légère brise ébouriffer ses cheveux sombres.

_ Alors on médite au bord du lac?

Lucas était resté un long moment au bord de ce lac, ayant déposé la couronne qu'on lui avait offert à ses côtés et laissant parfois son dos retomber contre l'herbe alors que ses yeux se fermaient, puis se redressant en continuant de révasser, lorsqu'une voix le fit légèrement sursauter. D'un regard en coin, il releva vaguement les yeux sur Tochiro avant de les reporter sur la surface queuse. Il avait bien reconnu sa voix de toute façon. La dernière fois qu'il l'avait entendu... Il était en train de s'assurer de la bonne connaissance de Earvin à connaître les risques qu'il encourait à l'embrasser. Lucas soupira doucement, ses mains bloquées sous ses cuisses.

-Comme tu vois...

Le brun qui avait garder les yeux fixés au loin reporta son attention sur Lucas, qui lui semblait plongé dans la contemplation du lac.
Il passa une main dans la nuque avant de finalement se laisser tombé, assis pas terre.
Il attrapa une brindille qu'il tortilla dans tous les sens, préférant un peu de silence. Lucas ne l'avait pas repoussé, chose qui étonnait beaucoup Tochiro, il valait mieux attendre un peu avant de lui reparler.

Les minutes défilèrent sans un mot.

Etonné que le brun ne l'assaille pas de questions Lucas resta tranquille, observant toujours silencieusement le lac. Alors que ce silence se faisait apaisant, il finit, au bout d'un long moment, par laisser son dos retomber contre le sol dans un léger soupire satisfait, alors que le soleil finissait par le fatiguer agréablement et que l'une de ses mains venait protéger ses yeux. La seconde vint inconsciemment se poser contre son nombril, son haut s'étant légèrement remonté. Plongé dans ce silence apaisant, il en était presque venu à oublier la présence du brun. En fait, il en avait peut-être besoin au fond de lui..

Tochiro vit du coin de l'oeil son ex s'allonger, dévoilant par la même occasion son nombril mis à nu.
Le brun s'appuya sur ses bras en arrière ignorant Lucas, jusqu'à ce qu'il retourne la tête vers lui étonné.
( c'est quoi ça?)

il se pencha sur Lucas et empoigna la couronne de fleur qui se situait de l'autre côté de son corps.

_ ah... Tu as vu Electre toi.

Lucas, les yeux fermés,acquiesa doucement alors qu'il sentait le corps de son ex déplacer l'air au dessus de son corps, devinant ainsi ce qu'il avait trouvé.

-Hum...

Un léger sourire s'étira sur ses lèvres alors qu'il ajoutait, d'une voix soudainement presque mieilleuse.

-T'as vu, j'suis apprécié moi aussi..

_ Bah, qui ne t'apprécierais pas?

Malgré sa réponse moqueuse, le brun sentait comme une pointe de colère fourmiller en lui. Même s'il n'était plus avec Lucas, celui-ci restait sa propriété. Il ne le laisserait à personne d'autre.

Il posa la fameuse couronne de fleur sur la tête de Lucas ricanant:

_ Ben v'là que tu ressemble à une fille comme ça.

Le dos de Lucas se décolla brusquement du sol alors qu'il retirait la couronne d'un geste rageur, ses sourcils froncés lancés sur Tochiro.

-N'importe quoi ! J'aimerai bien voir ta tête avec tien ! Pfff..

Il se laissa finalement retomber au sol, comme précédemment, mais les yeux ouverts sous son air renfrogné cette fois, sa frustration renforcée par le fait qu'il sentait ses joues s'être à nouveau échauffé sous ce brusque coup d'énervement.

-Comment ça qui ne m'apprécierait pas ? Y'a bien des gens comme tout l'monde c'est normal non ?! C'est juste que.. Pfff laisse tomber tu m'énerve !

Ajouta-t-il les sourcils toujours froncés sous la colère.


Ses lèvres malicieuses s'étirèrent lentement dans un sourire mesquin.

_ ça me va pas, les couronnes de fleurs. Je peux te l'assurer.

Le brun était toujours penché sur le corps de Lucas, il attrapa entre ses doigts une fines mèches de cheveux de son ex, qu'il s'amusa à enrouler autour de celui-ci, dans un geste répétitif.

_ Ben, sans doute... mais je ne les connais pas alors ces gens qui te détesteraient.

Le regard de Lucas essaya un court instant de loucher vers le sommet de son crâne alors qu'il sentait les doigts de Tochiro jouer avec ses cheveux. La raison le reprenant, il se rappela finalement qu'il lui était impossible de loucher sur cette partie de son corps et ramena son regard dans le vide, celui-ci déviant inconsciemment du visage de Tochiro.
Pourtant il ne repoussa pas cette main taquine, bien que ses sourcils renfrognés restaient désespéremment fronçés et que des paroles vives s'échappaient d'elles même de ses lèvres.

-Parce que tu connais ceux qui m'aiment ?!


_Hmm... pas vraiment, mais plutôt ceux qui te trouve sympa. Mais j'suis sûr qu'il y en a qui t'aiment comme tu dis.

Son regard qui était alors porté sur l'action de sa main, se posa dès lors sur le visage renfrogné de Lucas. Pourtant celui-ci ne faisait rien pour le repousser malgré ses faits et gestes.

Un léger ricanement s'échappa des lèvres de Lucas alors qu'il repensait à tous ceux qu'il avait croisé ici, en particulier à Stigma ce matin même.

-Si tu savais...

Il stoppa finalement ce rire vaguement amer en se mordillant les lèvres. Ce n'était en fait peut-être pas une bonne idée de chercher le brun sur ce sujet... Surtout que ce qu'il s'était avec Stigma n'avait rien d'amoureux... Mais le sous-entendre avait été trop tentant.
Se sentant rougir un peu plus, il dévia son regard encore un peu plus à l'opposé du brun; murmurant maintenant.

-Fin bon.. si tu le dis...

Le brun stoppa tout mouvement, laissant son doigt enroulé à une de ses mèches sombres, fronçant les sourcils.

_Si je savais quoi?

Il se pencha un peu plus sur lui, le fixant d'un regard froid et sévère.

_ T'es entrain de me dire qu'il s'est passé quelque chose? Ou tu te fous de moi?

Tochiro avait comme un mauvaise impression, Lucas venait d'en dire trop ou assez peu.

Le brun se sentit rougir un peu plus, son regard évitant toujours autant celui de Tochiro qui s'était sévèrement rapproché du sien.

-Hum... Si tu savais rien du tout, j'disais plus ça pour te taquiner qu'autre chose c'est bon.... Et puis de toute manière, même dans le cas contraire, ça te regarderait pas. Alors oublie !

_ Pourquoi j'ai dû mal à te croire?

Tochiro le savait, c'était bien simple, Lucas avait joué au sournois et se rendant compte de sa connerie, il avait paru confus, se mordillant cette foutue lèvre que Tochiro aurait bien voulu arracher si celle-ci avait été bafouée par quelqu'un d'autre que lui.

_ Je ne suis pas dupe vois-tu...

Il attrapa le menton de Lucas l'obligeant à le regarder, rapprochant un peu plus son visage de lui.

_ Tout ce qui te concerne, me regarde.

Son ton était devenu froid, menaçant. Ce n'était pas une bonne idée de s'énerver encore une fois, tout allait encore se bousculer, ils se lanceraient des méchancetés jusqu'à ce que le brun soit réellement énervé et qu'il commette encore une connerie digne de lui.

Le coeur battant, Lucas sombra dans le sombre regard du brun lorsque celui-ci le força à le regarder, se sentant défaillir. Pourtant, lorsque Tochiro émit l'hypothèse que tout ce qui le concernait le regardait, faisant sonner cela telle une évidence, Lucas se renfrogna une fois de plus, ses mains venant se placer sur le haut du torse du brun avant de le repousser vivement, ses sourcils à nouveau fronçés.

-J'vois pas en quel honneur, t'as pas de compte à me rendre bin le contraire c'est la même !

Tochiro sentit son ex le repousser, faisant grandir la colère qui bouillonnait férocement en lui. Il se repositionna, plaquant, à même le sol, Lucas.

_ Personne ne te touchera, tu n'as peut-être pas tord, mais il est hors de question que quelqu'un d'autre que moi s'approprie ta personne. compris?!

Il ne supportait pas l'idée que Lucas ne lui appartienne plus, Tochiro n'en faisait qu'à sa tête, il voulait disposer de Lucas comme il l'entendait. Personne ne toucherait à ses restes.
Pourquoi s'acharner comme cela?

Lucas hoqueta quand il se sentit plaqué au sol, son coeur battant encore un peu plus au fond de sa poitrine. Il sentait que ses yeux étaient devenus humides mais ne s'en formalisa, ses larmes ne glissant pas encore pour le moment. Les paroles de Tochiro le révoltaient, il avait l'impression qu'elles l'opprimaient, l'étouffaient. Sa voix s'échappa une fois de plus de ses lèvres, peut être un peu plus brisée que précédemment, mais pas moins coléreuse.

-S'approprier ? Mais y'a rien à s'approprier ! Je t'appartiens pas, j'suis pas une chose, et en particulier pas ta chose, t'as pas compris ?! Bin si toi tu peux pas comprendre ça, moi j'peux pas comprendre c'que toi tu viens de me dire ; comme ça on est kit' ! Tu croies quoi, que j'vais passer ma vie à t'attendre et te désirer ? Et ben nan désolé mais ça marche pas comme ça !

Le brun reste impassible. Ne bougeant pas plus que cela. Sa voix siffla froidement comme un serpent crachant son venin.

_ C'est toi qui te trompe. Depuis le début tu n'as appartenu qu'à moi, et ça sera la même chose jusqu'à ce que je sois lassé de m'occuper de toi.

Ses yeux s'assombrirent un peu plus, il releva le menton de Lucas laissant son cou sans défense. Il y posa ses lèvres dessus jouant avec cette peau sensible avant de plonger ses dent dans sa chair, laissant une marque sanguinolente.
Il savait que Lucas n'allait pas apprécier du tout ce geste sournois, c'est comme s'il l'entendait déjà lui hurler dans les tympans de le lâcher, qu'il n'était qu'un salaud et tout le reste. Le brun savait tout ça. Il savait que s'y ça continuait, cela serait bien pire qu'une simple morsure.

Les paroles du brun serrèrent un peu plus le coeur révolté de Lucas alors que les lèvres de son ex fondaient maintenant sur son cou, laissant un frisson l'envahir. Il hoqueta à cette sensation, puis un léger cri s'échappa de ses lèvres alors que les dents du brun transperçaient sa chair dans une douleur aigüe.

-Ahhh... Arrête ça ! J'a... Je t'appartiens pas...

Ses mains, qui s'étaient vivement posées sur les épaules de Tochiro dans l'intention de le repousser, montèrent un peu plus sur le corps de celui-ci, s'enfouissant dans ses cheveux avant de tirer ceux-ci frénétiquement, tentant de repousser ce visage de son cou alors que ses gémissements plaintifs résonnaient.

-Je t'appartiens pas...

Il se mordilla à nouveau les lèvres, bloquant un sanglot qui menaçait de s'en échapper, avant de crier soudainement bien plus fort, tirant plus vivement sur sa prise.

-LACHE MOI !! Lassé hein... Tu t'es lassé, pour moi tu t'es lassé, alors LACHE MOI ! Ou alors t'es vraiment qu'un enfoiré !

Le verbe de "se lasser" ne lui plaisait pas spécialement, mais si ça pouvait être un argument favorable à sa libération alors il ferait avec...

Le brun se redressa maintenant toujours Lucas au sol, et retirant ses mains qui essayent de lui arracher les cheveux.

_ Qui te dis que je me suis lassé?

Tochiro le regardait de haut, réfléchissant à ce qu'il pourrait faire. Il était réellement énervé, mais est-ce que ça valait le coup de se mettre encore plus en colère? Lucas méritait une bonne punition, en tous les cas c'est ce qui lui semblait logique, mais le briser encore serait-elle une bonne idée?

Avant il ne se serait jamais poser ces questions, pourquoi hésiter ce n'était pas son genre. Et son hésitation l'énervait encore plus.

La respiration haletante, Lucas recherchait difficilement son air, la bouche entrouverte. Il finit par déglutir amèrement, maudissant cette sensation d'appréhension qui s'infiltrait dans tout son être alors que le brun le surplombait de toute sa hauteur, puis ses yeux se refronçèrent un peu plus, lançant des éclairs à son ex.

-C'est pas moi qui t'es lâché ! Et puis t'as l'air de trouver tout ce dont tu as besoin ailleurs, j'vois pas pourquoi tu persistes avec moi ! Ange, Earvin ou Electre ou n'importe qui d'autre feraient très bien l'affaire non ??

Tochiro le fixait toujours de son air impassible, les yeux rivés sur lui sans le lâcher.

_ Qu'est-ce qui te fait dire ça? Pourquoi tu me parles d'eux? Et puis je persiste si j'en ai envie. C'est pas toi qui va m'arrêter.

Le brun trouvait tout de même cela curieux que Lucas lui parle des autres. Electre encore passait puisqu'il l'avait taquiné avec l'histoire de la couronne de fleur, mais pourquoi les deux autres?

Il se pencha sur lui cherchant à savoir pourquoi:

_ Pourquoi spécialement eux? Tes délires te font dire des choses stupidement inventés? Ou y'a-t-il autre chose? Dis-moi tout, car apparemment tu me sors des trucs, mais t'es même pas capable de terminer, comme pour tout à l'heure.

Une nouvelle vague de frissons traversait le corps de Lucas alors qu'il répliquait.

-Mais eux parce que.. parce que.. parce que j'l'ai connaît un minimum c'est tout ! J'allais pas te citer des noms que je n'connaissais pas ! Pourquoi ? ça te perturbe que ce soit eux que je cite ?

Il grogna vaguement, tentant brusquement à nouveau de se redresser et de repousser le corps du brun comme il pouvait, les sourcils toujours aussi fronçés.

-ça c'est sûr que y'a que tes envies qui comptent, obtenir ce que tu veux par la force c'est ton but hein ?! J'imagine que c'en est même amusant que quelqu'un comme moi puisse désirer t'arrêter hein ?! Bin moi j'trouve ça puéril !

_ ça ne me perturbe pas, mais je trouve ça louche que tu cite eux et pas d'autres, car que je sache tu ne connais pas qu'eux.

La dernière phrase fit augmenter d'un cran l'énervement du brun déjà à bout de nerf. Il plaça un bras entre eux, le plaquant contre la gorge de Lucas.

_ ça te gêne? J'utilise la force si je veux, vu que toi t'en as même pas. J'suis sûr que tu te fais violer par le premier venu facilement. T'es vraiment pitoyable. Prends pas tes désirs pour des réalités.

Il mordit violemment la lèvre inférieure de Lucas, sentant que ça allait déraper et que c'était pour bientôt.

Lucas hoquetta alors que le bras de Tochiro s'écrasait contre sa gorge. Un nouveau frisson lui traversa l'échine alors qu'il sentait ses membres commencer à se faire tremblants.
Il gémit lorsque sa lèvre fut maltraitée, continuant tout de même de répliquer, les larmes lui montant de plus en plus aux yeux face aux paroles blessantes de Tochiro.

-T'es bien placé pour le savoir non ? Que j'me fasse violer par le premier venu.

Il hoqueta, sa respiration déjà difficile l'étant encore plus à cause de ce bras contre son cou.

-J'suis pitoyable ? Bin j't'ai rien demandé, alors lâche moi alors, si j'suis pitoyable ça vaut pas l'coup si ?!

Il sentit une larme franchir la barrière de ses yeux, tentant de chasser les suivantes par la force de la pensée.

-J'ai pas de force ? C'est une raison pour utiliser la tienne ? C'est ça qu'est pitoyable, que j'en ai pas ?! Pourtant si j'en avais crois moi tu m'paierais tout ça ! Tu crois qu'ça m'fait plaisir, de pas savoir lutter assez !

Ses yeux se fermèrent alors qu'il sentait les larmes affluer un peu plus sous ses paupières, franchissant cette barrière avec de moins en moins de difficultés.

-Et depuis quand j'prends mes désirs pour des réalités ?! Comment tu peux dire tout ça, tu t'rend compte de ce que tu dis au moins ? Comment tu peux me repprocher ce genre de choses ?!

Les cris de Lucas se clorent en une plainte gémite alors qu'il crispait plus fortement les yeux, tentant de barrer le passage à ces larmes qui s'étaient mises à défiller sans complexe sur ses joues.
Il tenta finalement de reprendre le contrôle sur sa respiration, soufflant finalement du mieux qu'il le pouvait un faible son aux intonations véridiques.

-J'te déteste...

Lucas pleurait maintenant, rien d'étonnant, c'était toujours comme ça.
Tochiro se maudissait d'hésiter de la sorte, et c'est par énervement qu'il cessa de réfléchir agissant comme il l'avait toujours fait.

_ Maintenant tu la boucle, je supporte pas qu'on me contredise. Tu me détestes? ça j'le sais déjà et tu vas encore plus me détester.

Il retira son bras de son cou, et se leva tirant Lucas pour l'obliger à se lever et à le suivre. Il le traina vers le premier buisson venu et le jeta à terre. Il enleva la cravate défaite qu'il portait en guise de décoration depuis sa virée en boite et s'empressa de lier les poignets fins de sa victime, les attachant au pied du buisson.


_ Tu vois t'es tellement faible et soumis que t'es même pas foutu de répliquer à ça. Tu sais quoi? J'suis vraiment énervé par ta faute, j'pense qu'une bonne punition ne te fera pas de mal.

Il souleva le haut de Lucas jusqu'au coude gênant encore plus toutes possibilités de fuite. Il serra de ses doigts la mâchoire de son ex, lui relevant la tête plaquée au sol.

Les larmes ruiselant sur ses joues, Lucas ne trouvait même pas la force de répliquer sous ses sanglots, se laissant traîner par le brun, de toute façon bien trop déstabillisé pour réussir à fuir bien qu'il tentait de ralentir ou dévier sa marche. Il gémit d'angoisse et de surprise lorsque celui-ci le jeta à terre, tenta de se redresser mais déjà celui-ci avait retiré sa cravate, augmentant le flot d'angoisse qui s'était épris de son coeur avec bien plus de force dès que son ex avait commencé à le forcer à aller plus loin.
Qu'il lui dise de la boucler, ou qu'il lui balance quelconque autre méchanté passait encore. Cela pouvait le faire appréhender, regretter mais là... C'était trop pour le corps tremblant du brun.
Il se sentait nauséeux alors que ses bras étaient maintenu au buisson, un nouveau hoquet lui traversa la gorge lorsque le brun remonta son tee-shirt sur son corps, lui bloquant un peu plus les bras et ses yeux pleins de larmes se crispèrent lorsque ses doigts du brun s'attaquèrent à sa machoire, alors qu'il se mordait fortement les lèvre pour ne pas gémir, ce qui fut vain.

-Tu... Tu.. t'as pas l'droit ! Arrête ! J'suis pas faible, j'suis pas soumis, c'est toi qui.... P'tain arrête ça !

Ses yeux brillants d'eau salée se rouvrirent péniblement, légèrement, très légèrement, juste assez pour apercevoir de légères formes floutées derrière ses yeux plisés.

_ j'ai pas le droit hein? Mais t'as sans doute oublié à qui tu parlais, et surtout...

il se pencha murmurant la fin de sa phrase au creux de l'oreille:

_ tu m'appartiens, mets-toi ça bien dans le crane. Peut-être que les gestes seront plus compréhensibles que les paroles.

La menace étant tombée, il était temps de passer aux choses sérieuses. Il mordilla son lobe d'oreille alors qu'il plantait ses ongles dans la peau de Lucas, ignorant royalement ces larmes futiles. Il n'arrêterait pas Tochiro de la sorte.

Il laisse ses ongles glissaient le long du torse de son ex, marquant cette chair ouverte de belles traces rouges.

Un frisson traversa le corps de Lucas lorsque Tochiro lui murmura son venin au creux de l'oreille. Il se crispa à la sensation de ses ongles s'enfonçant dans la peau, un nouveau sanglot étouffé s'échappant de sa gorge parmi de nombreux autres, alors qu'il se cambrait inconsciemment tentant inutilement de fuir ces ongles dévastateurs.
Il n'osa pas vraiment répliquer, gémissant juste un :

-Nooon...

Plaintif alors que son corps tremblait sous celui de son ex.

Il détourna le visage, fermant complètement les yeux et trouva finalement la force de reprendre d'une voix éraillée; tremblant.

-J'appartiendrais jamais à un être dépourvu de coeur...

_ Un être dépourvu de coeur? Tu as sans doute raison, et à la fois tord.

Il avait seulement chuchoté la fin de sa phrase. Il savait qu'il était quelqu'un d'impitoyable mais de là à dire qu'il n'avait pas de coeur était un peu fort. Après tout il avait aidé des élèves dans le besoin et aimé son petit frère.
Il était vrai qu'il s'était adouci depuis peu, mais si c'était l'image qu'il renvoyé à Lucas, alors il continuerait de le blessé jusqu'à qu'il soit totalement brisé, puisqu'il était un monstre insensible.

L'enfermer dans une nature qui n'était pas totalement vrai, l'agaçait.

_ Bien, comme je suis un monstre sans coeur, tu m'en voudras pas pour la suite, vu que tu as décidé que ce serait ainsi.

Le brun, dont les ongles étaient toujours enfoncés dans sa chair, le griffa vivement alors que sa bouche s'était collée à son cou, maltraitant cette peau rougie à force de le mordre. Son autre main inactive décida de se loger vers le haut du pantalon de Lucas, glissant quelques doigts entre la barrière, que formait le tissu, et sa peau.

Lucas gémit de douleur lorsque la main du brun le griffa encore plus vivement, ce gémissement plaintif se finissant en sanglot alors que son cou aussi le faisait souffrir. Ses larmes coulant, il ne pu s'empêcher de regretter ses dernières paroles face à la réaction du brun. Regretter autant pour la colère que cela apportait un peu plus à celui-ci, que pour ce sentiment qu'il ressentait soudainement d'avoir lui aussi blessé le coeur soit disant inexistant de son ex. Il avait perçu le chuchotement du brun, et savait au fond de lui que si son ex était dans un telle colère c'est parce que tous ses propres mots, toutes ses réactions le poussaient à bout. Mais il n'allait quand même pas s'en vouloir de se défendre comme il le pouvait... si ? Ce n'était quand même pas lui qui était à blamer dans cette histoire ? Ce n'était pas lui qui...
Le brun gémit un peu plus alors qu'il sentait les doigts du brun franchir une limite qu'il ne tenait vraiment pas à ce qu'ils franchissent. Il se mit à gigoter plus, criant en essayant de repousser le corps du brun comme il le pouvait, ses pieds et ses jambes l'y aidant en s'agitant vivement ; ou se courbant dans la tentative de défaire ses poignets de leurs liens alors que la panique se faisait de plus en plus ressentir dans son corps et ses cris.

-Arrête ! T'as l'intention de faire quoi là ?! Tu... Tu... Bien sûr que si j't'en voudrais ! J'ai rien décidé du tout ! Arrête laisse moi !!

Lucas commençait à s'agiter, comme s'il ne comprenait que maintenant ce qui allait se produire. Le brun mit alors tout son poids sur ses jambes agitées, ne tenant pas à ce que celui-ci lui mette des coups.

_Tu n'as rien décidé? Mais crois-tu peut-être que moi, j'avais prévu tout ça? Prends donc sur toi, c'est de ta faute. Tu sais bien ce qui se passe quand tu me provoques, parfois je laisse passer, mais là il en est hors de question. Alors si tu dois être en colère, sois le contre toi.

Il sortit enfin ses ongles de la chair de Lucas, dont la peau et un peu de sang s'étaient réfugiés sous ceux-ci, puis cette même main vint défaire le jeans troué de son ex, l'enlevant complétement avant que Tochiro ne revienne de nouveau sur ses jambes tremblantes, l'empêchant de bouger. [ jeans troué encore XD j'ai décidé pour toi =p]

Sa langue enfin rassasiée du cou de Lucas, descendit sur ses clavicules, léchant toute la peau que celle-ci trouvait sur son passage.

Le soulagement de ces ongles qui quittaient sa chair était bien trop minime fasse à l'angoisse qui s'éprit un peu plus de son corps lorsque le jean de Lucas fut retiré, laissant celui-ci en boxer fasse aux désirs de son ex. Jambes et poignets bloqués, ses agitements ne l'amenaient qu'à se cambrer, la peau de ses poignets s'échauffant à force de frotter contre le tissu et le bois du buisson.
La voix embuée de larmes il détourna ses yeux remplis d'eau, les refermant une énième fois alors qu'il murmurait encore d'une voix gémissante.

-Mais c'est tes gestes... D.. Dire que pour une fois je t'avais pas rembarré...

Tochiro se stoppa, remontant son visage vers le sien alors que sa main vint tourner le le menton de Lucas pour que celui-ci lui fasse face.

_ Tu sais, j'étais content que, justement, tu ne m'aies rembarré. J'me suis dis que peut-être ça serait pas plus mal de juste parler sans qu'on se tape dessus. Mais faut croire que c'est pas fait pour nous ça.

Il posa ses lèvres sur le front de Lucas en murmurant:

_ maintenant t'as plus qu'à assumer...

Lucas ne savait même pas si les derniers mots de Tochiro lui amenaient plus d'espoir ou de désespoir. Ses yeux toujours clos, il sentit les lèvres du brun se poser sur son front, se sentant défaillir un peu plus face à ce geste qui lui semblait bien doux parodoxalement à tout le reste.
Le coeur battant, il rouvrit faiblement ses yeux brillants de larmes avant de murmurer doucement, les lèvres tremblantes.

-S'il... Te... Plaît... Je.. j'suis désolé !

De nouveau il hésitait. ça n'allait pas du tout, vraiment pas! Depuis quand n'arrivait-il pas à se décider?
Il posa sa tête dans le creux de l'épaule de Lucas, essayant de retrouver sa constance habituelle.

_ Y'a vraiment que toi... (pour me faire ça) murmura-t-il.

Non, il n'allait pas abandonner. Ce n'est pas parce que Lucas le supplie les larmes aux yeux qu'il va stopper son activité! Cela n'avait jamais posé problème jusqu'à maintenant.

_ pardon.

Pourquoi s'excusait-il? Pour ce qu'il avait fait ou pour ce qu'il allait faire? Tochiro avait dû mal à se reconnaitre, finalement tout ce qu'il avait prévu en arrivant dans ce lycée semblait compromis...

Il se redressa le regard de nouveau froid et distant, il n'allait pas s'arrêter en si bon chemin.

Lucas avait beau aimer sentir le souffle du brun au creux de son épaule, il aurait largement préféré que cela se produise en d'autres circonstances. Il défaillit à ce "pardon", ne sachant trop comment le prendre. Pendant l'espace d'un court instant son coeur s'allégea vaguement, son corps frisonnant d'un faible soulagement. Pourtant, le regard de son ex lorsqu'il se redressa suffit à le désillutionner totalement. Ses dents revienrent mordiller ses lèvres alors qu'un énième sanglot étouffé s'échappait de sa gorge. Ses yeux humides et plissés lui rendaient la vue plutôt floue, alors qu'il continuait de murmurer plaintivement.

-Tu... Tu vas pas m'faire ça ?

Son corps frissonnant une nouvelle fois, il se remit brusquement à gigoter vivement, hurlant alors que son regard haineux se plongeait dans celui de Tochiro.

-Tu peux pas, t'as pas l'droit ! J'te déteste, j'te jure que j'te déteste !!

Lucas s'agitait de nouveau, lançant ces mots qui déplaisaient plus qu'autre chose. Le brun plaqua la tête de son ex à terre assez violemment. Ce n'était pas un signe de colère ou autre, mais il voulait le calmer un peu, l'assommer, l'étourdir assez pour le maintenir tranquille.

_ Déteste-moi encore plus, je suis sûr que t'en es capable. En tous les cas, moi, je ne te déteste pas, malgré ce que tu peux dire.

Le brun vint se nicher contre le torse dénudé de sa victime, reprenant son activité première qui était de sucer sa peau frissonnante, laissant de petites marques rouges en plus des traces de griffures précédentes. Il aimait la texture de la peau de Lucas sous sa langue ou même sous ses mains.
Il avait dit qu'il se lasserait, mais était-ce vrai? Car il lui semblait que jamais il ne pourrait être lassé de toucher Lucas, de le voir s'énerver contre lui, de rougir et toute ces choses qui n'appartenait qu'à lui.

Ses mains revinrent se loger vers son bas ventre, traçant des arabesques autour de son nombril ou sur son aine.

Les yeux du brun se fermèrent à nouveau alors qu'il sentait sa tête s'alourdir étrangement, son ex l'ayant brusquement cogné contre le sol sans qu'il ne s'y attende. Il eut l'espace d'un instant le sentiment de s'étouffer dans ses sanglots, sa gorge enrouée de ceux-ci l'étranglant amèrement.

Ses larmes coulèrent un peu plus sur ses joues alors que les mots de son ex résonnaient dans sa tête qui pourtant le sonnait déjà. Sa respiration était difficile, le mal de tête augmentant ses sanglots qui ne l'aidaient pas à contrôler ses inspirations. La technique de Tochiro avait apparemment marchée, Lucas ayant inconsciemment cessé de gigoter pour se concentrer sur son crâne douloureux. Il n'arrivait même pas à comprendre les paroles de son ex, celles ci lui semblaient tellement illogiques...

-Alors pou... Pourquoi tu...

Lucas ne finit pas sa phrase, un gémissement douloureux s'échappant de ses lèvres alors qu'il crispait un peu plus ses yeux, la douleur ayant fait un bon dans sa tête alors que ses pensées, ses peurs, ses questions se mélangeaient dans sa tête et qu'il sentait les lèvres et les mains du brun sur son corps.

Apparemment Tochiro avait réussi son coup, Lucas semblait totalement sonné et ses gémissements de douleur confirmaient cela. Lucas ne parvenait même pas à terminer sa phrase.

_ Pourquoi? Parce que je suis en colère et par ta faute, parce que je suis un monstre dénudé de sentiments pour toi, parce que tu me déteste, et surtout parce que tu mérite d'être puni après tout ce que tu as dit ou fait.

La langue du tortionnaire descendit un peu plus sur le torse de Lucas, venant titiller ses tétons qui semblaient en manque d'attention. Il les lécha, les pinça entre ses lèvres, les prit entre ses dents les mordillant parfois.
Une de ses mains avait glissé sur son boxer caressant à travers le tissu le sexe de Lucas.

Le bas ventre du brun s'échauffa légèrement alors que ses tétons durcissaient sous les attentions de son ex. Pourtant, toutes ses actes le répulsaient et il aurait tout donné pour pouvoir fuir celui-ci. Son corps se souleva faiblement dans un dernier essai, une dernière tentative de repousser le brun alors qu'il tirait encore une fois sur ses bras et ses jambes. Un léger gémissement s'échappa de ses lèvres à cette acte et il laissa finalement son corps retomber contre le sol, sa respiration haletante se faisant plus faible alors qu'il laissait sa tête retomber sur le côté et que sa bouche entrouverte semblait rechercher de l'air.

-Et toi, qu'est-ce que tu mérite ?...

Lucas sembla cesser de lutter pour se détacher, il n'en avait pas le force de toute manière. Il lui était impossible de se détacher et de fuir.

_ Ce que je mérite? j'en sais rien... je dois sans doute rien mériter. A ton avis qu'est-ce que je mérite?

La main du brun, toujours en action sur l'entrejambe de son ex, glissa sous le boxer caressant du bout des doigts cette virilité chaude qui commençait à se durcir à force de subir les attaques du brun.
Sa main délaissa son membre pour venir tâter les bourses du petit brun alors que sa bouche avait parcouru du chemin et qu'à présent celle-ci se situer au niveau de son aine en y déposant des baisers enflammés.

Le brun ne réagit même pas lorsque Tochiro enfoui sa main sous son boxer, mais il hoqueta lorsque celui-ci atteint ses bourses, tentant finalement de resserrer ses jambes tremblantes du mieux qu'il le pouvait pour faire fuir cette main. Cependant ses gestes de refus n'avaient plus rien de très vif alors que ses murmures retentissaient encore faiblement.

-Arr... ête.... C... Ce que tu ... Mérite ? Je... Rien de bon... Juste l'enfer...

_ L'enfer? Débauché comme tu es, je suis sûr que tu irais aussi.
ricana-t-il.

Sa main emprisonna un peu plus ses bourses, les serrant fermement tandis que son autre main allait et venait sur l'une de ses cuisses, s'amusant parfois à glisser un doigt sous la barrière que formait le boxer.

Sa bouche s'était posée le tissu distendu du boxer à cet endroit intime où le plaisir afflué rapidement. Sa langue se mit à se mouvoir avidement sur ce tissu, quand parfois le brun arrêtait de sucer à ce même endroit.

(Oh moins on serait pas séparés...) C'est la seule pensée qui traversa l'esprit du brun alors que son ex lui disait penser qu'il finirait en enfer. Il secoua vaguement sa tête de gauche à droite pour chasser cette pensée stupide, ses dents serrant sa lèvre alors qu'il hoquetait soudainement à la douloureuse sensation des doigts du brun se refermant sur l'une de ses parties les plus sensibles.
Il commençait à avoir chaud, se sentait réagir à la sensation de son boxer s'humidifiant sous les caresses buccales de son ex et il avait horreur de ça. Toutes ces carresses partout sur le bas de son corps... Il n'y était pas indifférent, pourquoi n'y était-il pas indifférent ?!
Finalement, il se dit que si il n'avait pas réussit à s'empêcher de réagir face aux caresses de Stigma, il y avait très peu de chances qu'il y parvienne face à celles de Tochiro. (Il a raison, pourquoi faut-il que je sois si faible ?)

Ses sanglots retentirent un peu plus fort alors qu'il tremblait de tout son corps, murmurant cependant.

-S'te plaît... Arrête, arrête ça, retire ta main.. Je veux pas...

Tochiro soupira, toujours la tête entre les jambes du petit brun faussement rebelle.

_ T'en as pas envie, mais moi si. Tu n'as toujours pas compris? ça se produira quoi que tu dises. J'ai assez hésité comme ça!

Le brun réalisa ce qu'il venait de dire, pourquoi avoir avoué qu'il avait hésité? Il se maudit intérieurement, reprenant ses actions, de nouveau énervé contre lui-même.
La seule chose qui pouvait encore le consoler, était que Lucas réagissait toujours aussi bien à ses caresses.
Finalement, Tochiro retira le dernier vêtement de sa victime, laissant à l'air libre ce corps frémissant qui n'attendait qu'à être comblé même si son propriétaire le niait ouvertement.

Il passa sa langue sur ses bourses, maintenant fermement les jambes de Lucas, au cas où celui-ci recommencerait à s'agiter. Elle remonta le long de son membre à présent en pleine érection, s'arrêtant précisément sur son gland décalotté, jouant un peu. Il voulait voir Lucas gémir et tenter de se retenir comme il le faisait quand celui-ci ne voulait pas de rapport charnel.

Lucas bugua vaguement sur la phrase du brun. Il avait hésité ? Il n'eut pourtant pas le temps de rester déstabillisé par ces mots, tirant furtivement sur ses bras alors que le brun retirait son boxer. Il se sentit rougir un peu plus sous ses larmes, sanglotant un peu plus. Ses jambes tremblantets ne demandaient qu'à fuir, qu'à s'agiter mais elles étaient bien trop faibles pour lutter contre la prise de leur tortionnaire. Lucas se sentit frémir en sentant la langue du brun sur son membre, pour finir par se mordre l'intérieur des joues dans un suffoquement. Ses yeux se fermèrent, luttant contre lui-même alors qu'il frisonnait, son bas-ventre le démangeant.

Un sourire sadique et pervers vint redessiner le visage de Tochiro jusqu'à présent sévère. Lucas faisait de son mieux pour ne pas réagir plus que cela, et c'était justement ça qui était jouissif.
En outre cela faisait tellement longtemps que le grand brun n'avait pas goûté à Lucas, qu'il s'amusait vraiment à le torturer de la sorte.

Sa langue s'enroula autour de l'érection de Lucas léchant le moindre centimètre de peau rougie. Il alterna des coups de langue rapides avec des suçotements légers. Une de ses mains glissa sur les fesses, les caressant lentement. Il introduit un doigt curieux dans l'intimité de son ex, s'amusant à le rentrer et sortir, titillant cet anneau de chair.

Tochiro prit finalement en bouche le sexe durci alors qu'une goutte laiteuse perlait sur le bout du gland. Il entreprit des mouvements lascifs avec sa bouche, laissant parfois sa langue tourner autour de celui-ci.

Lucas se mordillait fortement les lèvres et l'interieur des joues. Haletant, la sueur perlait sur son front alors qu'il faisait tout pour ne pas gémir. Mais cela semblait peine perdue et malgré cela de légères plaintes s'échappaient de ses lèvres. Il émit un hoquet terrifié lorsqu'un doigt de son ex se mit à pénétrer son intimité. Mais il ne pouvait nier que très difficilement que celui-ci, s'infiltrant puis ressortant de son corps, lui donnait quelque peu de plaisir sous son angoisse. Cette intrusion ne l'avait pas fait souffrir, mais il appréhendait tout de même que le brun n'insère bien plus qu'un simple doigt dans son corps. Et puis... la gêne était toujours bien présente en lui.

Le corps en feu et le visage plein de larmes et de sueur, un gémissement plus intense s'échappa de sa bouche alors que son ex prenait son sexe en bouche, mais Lucas le regretta instantanément, se mordant plus fort les lèvres et s'en maudissant. Une vague de tremblements plus ardents traversa son corps alors qu'il demandait, la voix enrouée.

-Tu... Tu.. arrête ! Qu'est ce que ça peut t'apporter ? ça t'satisfait que j'réagisse ? Mais j'réagirait très bien avec n'importe qui ! J'en vois pas l'intérêt...

Oui cette situation l'amusait, où était le mal à ça? Il continuait à jouer avec les points sensibles quand subitement Lucas prononça une phrase qui mit le brun dans une colère noire. Il lâcha le sexe de Lucas, retirant par la même occasion son doigt taquin.

Il se redressa fixant de son regard noir son ex, écrasant volontairement les jambes de celui-ci.

_ Répète un peu pour voir, j'ai cru mal comprendre.
Son ton glaciale sonna durement. Comment ça il prendrait plaisir avec un autre? Il en était hors de question!

_ J'espère au moins que t'as pas essayé. Parce que je ne le tolèrerais pas!

La colère qui avait disparu peu de temps auparavant revenait au galop, et c'est dans un geste de rage qu'il plaqua un peu plus Lucas au sol , enfonçant de nouveau ses ongles dans ses cuisses.

_________________
Mad-art? Tu connais pas? alors tu connais peut-être chibi-tenshi?... T_T quoi j'ai bien le droit de rêver!!!
Bon ben va faire un tour là:
My Facebook : link
My Tumblr : link
Mon deviantart:link


Dernière édition par Tochiro Yamade le Mar 8 Juin - 17:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chibi-ten-shi.deviantart.com/
Tochiro Yamade


avatar


age : 19
Messages : 575
Date d'inscription : 07/06/2010
Localisation : Dans un coin sombre... pour vous surveillez mouhahaha

Who are you?
Genre (gay, bi, hétéro...): Gay seme
En couple avec...: personne 8D
More about you:

MessageSujet: Re: Re : Cadeau /!\ [ lemon viol]   Mar 8 Juin - 17:28

Le brun défaillit en sentant la colère du brun revenir à son apogée. Un gémissement s'échappa de ses lèvres alors qu'il sentait ses jambes écrasées sous le poids du brun, puis ce fut au tour d'un léger cri de douleur transperçant par delà ses larmes alors que les ongles du brun s'enfonçaient à nouveau dans sa chair, alors que celui-ci le plaquait un peu plus au sol.

Hoquetant entre ses sanglots, il détourna la tête, évitant le regard de son ex alors qu'il bégayait difficilement.

-Je... J'ai dit que je... j'en voyais pas l'intérêt... Et j'ai rien essayé du tout !

Le brun enfonça un peu plus ses ongles, laissant couler des petites filets de sang des cuisses de Lucas. Sa colère était loin d'être apaisée, car il avait la nette impression que Lucas cachait quelque chose, comme depuis tout à l'heure où il disait des choses étranges.

_ J'ai dû mal à te croire, j'suis sûr que tu m'cache un truc, j'le vois bien depuis taleur!

Il pinça l'arrête de son nez dans un geste désespéré pour calmer ses nerfs mais rien n'y faisait. Il se pencha sur lui serrant la gorge de Lucas pour de nouveau y enfoncer les ongles déjà ensanglantés.

_ Dis-moi!!

Finalement, il écrasa la tête de Lucas contre le sol, le maintenant sur le côté et exerçant une forte pression au niveau des tempes, peut-être qu'il craquerait à force.

Le brun se mordilla une énième fois ses lèvres déjà meurtries dans la tentative de barrer le passage au cri de douleur qui s'échappait de sa bouche alors que son ex enfonçait plus fort ses ongles dans sa cuisse. Il frissona lorsque Tochiro se pinça le nez, fronçant des sourcils étonnés mais très vite un hoquet étranglé tenta de se frayer un passage dans sa gorge alors que celle-ci était enserrée par la main du brun.

Son cou le faisait souffrir alors que sa bouche cherchait désespérémment de l'air, ses sanglots ne cessant pas pour autant, loin de là, rendant ce mal à sa gorge encore plus douloureux..

Il inspira précipitemment lorsque le brun lâcha son cou, mais lâchait très vite une nouvelle plainte de douleur, sa tête s'écrasant contre le sol. Et le brun appuyait sans remords contre sa tempe, Lucas avait l'impression que sa tête allait exploser tellement elle lui semblait lourde et douloureuse. Déjà qu'il avait été sonné il y a peu de temps...

Il suffoca du mieux quil le pouvait entre ses larmes, gémissant plaintivement, ses yeux fermés de manière crispée.

-Je... j'ai rien.. rien à... te dire... Arrête ! Je... j'ai rien dit...

Il hoqueta un peu plus fort, sa respiration difficile soulevant son ventre par petits coups secs alors que ses épaules furent parcourues d'un nouveau tremblement plus intense que celui qui parcourait inlassablement son corps depuis un moment déjà.

_ Tu as rien à dire, t'en es sûr?

Il tira en arrière la tête de Lucas à l'aide de sa chevelure noire, le lui arrachant presque. Il plongea sur lui lui mordant au cou, à l'endroit même où il avait déjà mordu ré-ouvrant la plaie. Puis il re-cogna de nouveau la tête de son ex contre le sol, brutalement bien entendu mais sans pour autant qu'il sombre dans l'inconscience, juste assez pour le maintenir comme il se doit.

_ Bien, si t'as rien à dire autant te la boucler, non? Sauf si c'est pour gémir, t'as le droit de jouir au moins.

Le brun prit en main l'érection de Lucas qui avait légèrement faibli, et la massa fortement dans des gestes rapides. Ses dents vinrent mordre l'un des tétons déjà bien rouge de Lucas, tirant dessus, voulant presque l'arracher.

Un énième gémissement de douleur s'échappa des lèvres de Lucas que ses cheveux étaient tirés en arrière, puis ce fut au tour d'un nouveau hoquet étouffé alors que les dents du brun meurtrissaient une nouvelle fois sa peau meurtrie. Lucas toussota vaguement dans ses sanglots, il avait l'impression que le sang qui s'écoulait à l'extérieur de sa gorge s'écoulait aussi à l'intérieur de celle-ci, l'étouffant. Mais ce n'était sûrement qu'une impression..

Lorsque sa tête cogna à nouveau brutalement contre le sol, la douleur de son crâne augmentant toujours plus, il tira vaguement sur ses bras, mais c'était plus comme si ses faibles muscles avaient agis d'eux mêmes dans un furtif réflexe alors qu'il renonçait rapidement, laissant retomber sa tête meurtrie contre le sol. Cette fois, il avait l'impression qu'un bourdon s'immisait petit à petit dans ses oreilles, ce son augmentant peu à peu de volume et s'épreignant de tout le haut de son crâne. Comme déconnecté de la réalité l'espace d'un instant, mais pourtant bien conscient de ce qu'il se passait, il ferma les yeux, tremblant, et tentant de contrôler ce bourdonnement qui emplifiait, lui créant comme une impression de fourmis au haut du front. Il n'en aurait pas fallu de beaucoup plus pour qu'il perde connaissance... Mais en fait, il aurait presque préféré s'évanouir...

La respiration difficile, il laissa sa tête au repos contre le sol, gémissant vaguement en signe de protestation alors que son ex se réattaquait à son membre. La douleur qui s'épris de son torse lorsque le brun vint presque lui arracher un téton lui provoqua un énième cri étouffé, alors que ses épaules s'affaissaient, voulant presque s'enfoncer dans la terre, disparaître sous le sol et que ses sanglots l'étouffaient de plus en plus ; alors que sa voix baignée de larmes se faisait à nouveau entendre dans ce petit espace vert..

-A... Arrête je.. j'ai mal...

Le brun lâche le bout de chair qu'il maltraitait avec ses dents pour le sucer plus doucement. Lucas semblait mal au point, mais ce n'était pas encore fini. Le brun défit sa braguette abaissant un peu son jeans ainsi que son boxer, puis écarta violemment les jambes de Lucas avant de dire:

_ T'en fais pas, j'vais pas m'arrêter en si bon chemin.

Il ne prit même pas le temps de mieux préparer Lucas et le pénétra brusquement sentant son corps se raidir sous lui. Il ne bougea pas tout de suite, voulant faire ressentir à son ex toute la douleur possible, surtout que malgré tout ce manège, il pensait vraisemblablement que Lucas n'avait pas eu de relation depuis leur rupture, et celui-ci ne devait plus être habitué.
Et puis une relation aussi violente non plus, cela devait dater encore plus.

Il se mit enfin à bouger en lui, n'y allant pas de main morte et s'enfonçant profondément en lui.

Une expiration vaguement soulagée s'échappa des lèvres de Lucas alors que le brun cessait de mordre son torse aussi violement. Cependant il tréssaillit en reconnaissant le bruit d'une braguette qu'on abaisse, et un nouveau hoquet terrifié s'échappa de ses lèvres alors que le brun lui écartait brusquement les jambes et que ses paroles retentissaient dans son cerveau douloureux.

Dans un hoquet incontrôlé il se mordit plus fort les lèvres, sentant le sang couler à l'intérieur de sa bouche alors que son tortionnaire le pénétrait sans préalable. Sa tête se rejeta d'elle-même en arrière alors que ses dents relâchaient ses lèvres malgré lui et qu'un long cri de douleur s'échappait de celles-ci, celui-ci prenant fin en un sanglot étouffé alors qu'il tremblait de tout son être et qu'il lui semblait que la souffrance inssuportable ressentie au niveau de son bassin prenait toujours plus d'ampleur alors que ses larmes défilaient à grande vitesse sur son visage et que son ex semblait prendre un malin plaisir à ne pas bouger en un premier temps.

Lucas hoqueta, sanglota, tenta tant bien que mal de contrôler sa respiration. Ses dents meurtrisaient la chair de ses lèvres lorsque ce n'était pas celle de ses joues, et enfin le brun se mit à bouger à l'intérieur de son corps.
Dès lors sa respiration se fit plus difficile encore, plus haletante, plus douloureuse... Lucas avait l'impression de s'étouffer avec sa propre salive, peut-être un peu avec le sang qui s'échappait de ses lèvres aussi. De nombreux gémissements de douleur s'échappaient de ses lèvres parmi ses multiples sanglots. Certains plus plaintifs, d'autres suppliants.

Il avait mal au coeur, il avait mal au corps, et il se sentait si tremblant, si faible. Si pitoyable entre ces mains..

Le brun allait et venait en lui, un acte bestiale et douloureux pour Lucas qui ne savait plus où se mettre. Alors que ses mouvements se faisaient brusques, une idée lui traversa l'esprit. Il ralentit subitement, se mouvant lentement en lui, un autre typer de douleur se rapprochant plus de la frustration qu'autre chose. Il n'avait pas oublié son idée première qui était de faire jouir Lucas.

Il était vrai qu'il avait un peu pété les plombs et que Lucas aurait dû mal à le pardonner. Il attrapa entre ses lèvres celles de Lucas, les suçotant doucement alors que sa main était redescendue vers son membre, le touchant du bout des doigts.

Lucas hoqueta de surprise lorsqu'il sentit les mouvements de Tochiro se faire plus lents. Ses sanglots faiblirent petit à petit mais le flot de ses larmes semblait toujours plus puissant, augmentant encore un peu lorsque les lèvres du brun s'emparèrent des siennes.
Un énième gémissement, qui semblait vouloir aboutir à un nouveau sanglot, s'échappa des lèvres de Lucas alors que la main de Tochiro s'était dirigée au mauvais endroit et que son entrejambe le démangeait cruellement, malgré tout.
Il avait mal à la tête, celle-ci lui semblait brûlante et couverte de sueur, et cette douleur lui semblait amplifier toujours plus alors qu'il avait du mal à réfléchir correctement, la main du brun le déstabilisant un peu plus et lui amenant un nouveau gémissement, toujours si suppliant. Mais suppliant de quelle manière ? Lucas voulait que le brun soulage sa peine.. Qu'il le soulage... Mais de quelle façon ?

Lucas semblait réagir comme l'avait supposé Tochiro; ce qui était en soi plutôt bien. Il était temps d'abréger tout cela, le jeu ayant durer assez longtemps pour que Lucas s'en souvienne encore un bon bout de temps. Il savait pertinemment que Lucas lui en voudrait énormément, mais à la base ce n'était ce qui avait été prévu.
Tochiro rejetait toute la faute sur Lucas, il ne voulait jamais avouer quand il avait tord ou autre. Il savait comment manipuler et utiliser son ex, et sa force l'aidait considérablement.

Le caressa un peu plus vite le sexe tendu, exerçant une légère pression sur le haut de celui-ci d'où s'écoulait un peu de semence visqueuse. Quoi qu'il en dise, Lucas pouvait dire qu'il ne voulait pas, son corps réagissait tout autrement. Une vraie invitation à la débauche comme disait souvent le grand brun.
Il accéléra de nouveau le mouvement sans être brusque, voulant à tous prix que Lucas prenne son pied malgré tout.
Il lui donna un baiser enflammé n'ayant pas peur que celui-ci le morde, puis s'écarta de sa bouche entrouverte qui réclamait de l'air. Le brun sentait qu'il atteignait le prostate de Lucas, ce point sensible qui lui permettrait sans aucun doute de jouir.

Il continua ses mouvements jusqu'à ce que tous deux parviennent à l'orgasme. Tochiro se déversa en lui dans un râle de plaisir et s'allongea sur lui, l'écrasant de tout son poids, ne se retirant pas pour autant de lui.

Il murmura à l'oreille de Lucas:

_ Là tu peux me détester... ce que je comprendrais.

Pour une raison inconnue, il embrassa la joue de Lucas encore humide de ses larmes et rougie par le désir.

Il chuchota d'une voix basse et presque inaudible un pardon. Peut-être que Lucas l'avait entendu, ou peut-être pas. Même si le brun s'excusait, il ne reviendrait pas sur ses faits et gestes, c'était de la faute de Lucas et un peu de la sienne certes, sa possessivité étant bien trop grande.

Le brun suffoquait de plaisir malgré lui. La tension que son sexe exerçait sur son corps ne demandait qu'à être libérée, et la sensation que lui provoquait son ex en bougeant en lui était mélange de démangeaisons et d'envies, de honte aussi, celle d'éprouver quelconque plaisir face à cela. Puis, il avait mal... Le brun avait beau être plus lent soudainement, il l'avait déchiré de l'intérieur si peu de temps avant, en tout les sens du terme.

Lucas ne trouva même pas la force de répliquer, de réagir de quelconque façon lorsque le brun se pencha sur ses lèvres tremblantes pour venir l'embrasser avidemment. Il laissait juste sa langue suivre le mouvement sans qu'elle n'exerce aucune résistance, les yeux mis-clos et complètement amorphe.

le tête du brun se mit à tourner encore plus vivement alors qu'il manquait de plus en plus d'air, suffoquant amplement, ne cherchant en vérité qu'à fuir le plaisir curieux qu'il ressentait alors que son ex semblait atteindre sa prostate. Il ferma les yeux, sa tête retombant à nouveau en arrière alors qu'il se cambrait inconsciemment dans un gémissement semi-plaintif, semi-quémandant.

Finalement, il eut l'impression, sûrement futile vue la façon dont elles l'étaient déjà précédemment, que ses joues s'échauffait encore un peu plus de honte alors qu'il se sentait jouir en un gémissement assez particulier.

Il laissa retomber son corps qui s'était cambré contre le sol, la respiration haletante et les yeux fermés.
Sa respiration difficile l'étant encore plus du fait que Tochiro s'était écrasé contre lui, empêchant son ventre de se soulever comme bon lui semble sous ses inspirations.

Il se mordilla les lèvres dans un énième sanglot alors que le brun murmurait à son oreille. Le pire c'est qu'il ne le détestait pas.. Enfin si mais... mais malgré tout il avait besoin de lui... Comment pouvait-il lui faire subir tout ça ?

Lucas savait qu'il parlait trop vite, qu'il cherchait toujours le brun, le poussant au delà de ses limites.. mais c'était plus fort que lui. Et il espérait toujours que le brun ne le prenne dans ses bras en s'excusant, plutôt que de s'énerver contre lui de telle manière. Espoir futile et vain il le savait bien... Mais c'était plus fort que lui, il ne pouvait réfléchir lorsqu'il se trouvait face au brun.

Il ravala sa salive lorsque les lèvres de Tochiro se posèrent doucement sur sa joue. Puis un souffle inaudible le fit frisonner. Il aurait jurer entendre.... Non, c'était sûrement le vent qui sifflait dans ses oreilles, lui faisant comprendre illusoirement ce qu'il aurait aimé entendre.

Le brun hoqueta encore, se mordillant les lèvres plus fort avant de finalement murmurer, la voix tremblante.

-Je te déteste pas...

Si Lucas en voulait au brun, si ce que venait de lui faire son ex avait bien des côtés impardonables... Lucas savait qu'il agissait sûrement mal à chaque fois qu'il crachait sa haine au visage du brun, ne pensant pourtant pas tant que ça ses mots. Il se dit que si Tochiro lui lançait de tels mots à la figure... ça le détruirait complètement...

Comme si le brun n'avait pas trouvé autre manière de le détruire...

Alors que le brun se décidait en fin à se retirer de lui et à dénouer ses liens, Lucas prononça cette phrase étonnante. Tochiro ne s'était pas attendu à cela. Alors qu'il lui libérer les poignets meurtris, remarquant que sa cravate était foutue, il reposa son regard sur Lucas, son visage étant toujours aussi proche du sien.

Un sourire surpris apparut lentement sur son propre visage, et son front vint se coller à celui-ci de son ex, son nez caressant à peine le sien.

_ ça m'étonne de toi... mais je suis heureux que tu me le dise.

Il ajouta dans un faux rire moqueur :

_ Tu veux me faire culpabiliser ou quoi?

Pourquoi culpabiliser? Ce n'était pas du tout lui, enfin pour l'instant il préférait ne pas y penser.

Les gestes de Tochiro semblaient soudain si délectables, mais, bien que lui réchauffant un minimum le coeur, cette douceur fit frisonner Lucas de rage alors qu'elle lui semblait si déplacée comparé à tout ce qu'il venait de se produire.
Puis ce rire, qui lui semblait si moqueur, de son ex déchira un peu plus son coeur, et ses dents se serrèrent alors qu'il tentait de mettre fin à ces larmes qui coulaient encore sur son visage.

-Non, je ne te déteste pas...

Son corps entier fut pris d'un tremblement de rage, et il lâcha dans un chuchotement haineux, alors que ses propres paroles lui faisaient mal à lui-même.

-Je te maudis...

C'était bien pire que de simplement détester non ?
L'espace d'un instant, Lucas avait voulu faire souffir le brun autant que lui l'avait fait souffrir. Si sa force ne faisait pas l'affaire, peut-être que ses mots pourraient atteindre l'égo de son ex... Il pouvait au moins espérer ça, non ?

Le brun ne bougea pas d'un millimètre, alors c'était comme ça? Tochiro commençait à fatiguer pour un rien, il soupira fortement, les nerfs en boule, mais il avait la nette impression que Lucas cherchait vraiment à le mettre en colère.

Il se leva brusquement et souleva par la même occasion Lucas, le prenant dans ses bras. Il le porta jusqu'au lac, les sourcils froncés et un sourire mauvais aux lèvres. Lucas devait sans doute paniquer par la tournure des choses.

Arrivé au bord du lac, Tochiro dit d'une voix mesquine:

_ Bien tu me maudis, et ben moi je te dis: punition!

Il jeta brusquement dans l'eau glacée du lac, dans un endroit assez profond tout de même et éclata de rire alors que celui-ci remontait à la surface.

_ Lucas, on t'a jamais appris à te tenir la langue? Dis-moi elle est comment l'eau?

Le coeur du brun paniquait effectivement alors que la respiration de celui-ci s'était bloquée et qu'il s'était figé en sentant son ex le porter, en voyant l'expression de son visage et qu'un hoquet angoissé s'échappait de ses lèvres en voyant le lac approcher. Il tenta vaguement de se débattre, mais c'était bien trop tard et déjà son corps s'enfonçait dans les profondeurs de l'eau glacée. Le choc thermique lui glaça tous les membres alors que son corps remontait à la surface. Il reprit sa respiration, agita bras et jambes pour rester à la surface, mais cela n'avait pas arrangé l'état de sa tête précédemment brûlante et si lourde.

Jetant un regard meurtrier au brun, il regarda la berge, hésitant à la rejoindre. Après tout, cela serait se rapprocher de son ex. Il soupira doucement, grinçant entre ses dents alors qu'il ne trouvait même pas quoi répondre au brun, le rouge aux joues. Il commençait cependant à se diriger vers le bord de l'eau, quand soudainement une vague d'angoisse lui parvint alors qu'il regardait l'eau noire sous ses pieds. De combien le lac pouvait-il être profond ? Il commença à suffoquer, ses jambes et ses bras continuant à s'agiter mais ne le dirigeant pas au bord. l'eau glacée s'infiltrant dans ses blessures lui brulait celles-ci, il avait l'impression que son crâne allait exploser et voilà que ses pensée s'étaient bloquées sur la profondeur du lac, le figeant dans son avancée et augmentant les battements de son coeur. Un hoquet étouffé lui échappa, et il ferma volontairement les yeux pour essayer de se contrôler lui-même alors que son corps était parcouru de tremblements...

Tochiro trouva ça assez comique, il en riait sadiquement quand il remarqua que Lucas s'était figé, quelque chose n'allait pas et cela se voyait sur son visage paniqué. Le brun soupira et demanda:

_ Qu'est-ce qu'il y a encore? Tu comptes passer toute la fin de matinée dans l'eau?

Il commença à s'agiter fermant les yeux, et le brun comprit tout de suite que s'il n'allait pas le chercher Lucas risquait fortement de se noyer. Un grognement d'énervement traversa la parois de ses lèvres alors qu'il retirait sa chemise ne gardant que son bas. Il plongea directement dans l'eau froide, ne se préoccupant pas de la température qui fouettait son corps.

Quand il rejoignit Lucas, il le prit par les épaules et le ramena vers la berge. Arrivés à celle-ci, il souleva Lucas l'asseyant sur le bord du lac, tandis qu'il restait à l'eau le regardant inquiet.

_ ça va?

Sa main se posa sur sa cuisse la caressant doucement et attendant un réponse de la part de sa victime, car après tout c'était lui qui l'avait jeté dans l'eau.

Lucas n'avait même pas entendu les paroles du brun alors que celui-ci était encore hors de l'eau. Ou plutôt, il les avait entendu mais elles lui parraissaient si lointaines, le bourdonnement dans ses oreilles ayant repris de l'ampleur au maximum. Lorsque Tochiro vint à sa rescousse Lucas se laissa entièrement faire, comme déconnecté de la réalité, jusqu'à ce que celui-ci ne l'asseye sur le bord du lac. Lucas sentait sa main inquiète caresser sa cuisse et lorsque son ex lui demanda si ça allait un sanglot étouffé s'échappa de ses lèvres alors qu'il refermait des yeux crispés. Il secoua d'abord positivement la tête, puis un tremblement agita son corps, et il secoua finalement frénétiquement la tête de gauche à droite, les yeux de plus en plus crispés alors que les sanglots se remettaient à agiter ses épaules.

-Non, ça va pas non.

Il posa l'une de ses mains sur celle de Tochiro, la caressant doucement malgré ses doigts tremblants. Il avait besoin de contact... Finalement, il hésita un instant avant que son corps ne le dirige complètement, sa raison semblant déraisonnée. [c'est bête pour une raison ><" ! xD ]
Il se laissa glisser sur le bord de la berge, son corps se ré-infiltrant sans détour dans l'eau froide alors qu'il passait ses bras autour du cou de Tochiro, sa tête se plongeant dans son cou, comme pour cacher ces sanglots qui le secouaient alors que ses larmes tombaient sur le corps de son ex; son visage se blotissant contre celui-ci.

Lucas prit de sanglots se glissa dans l'eau froide, se blottissant contre le grand brun qui ne s'attendait pas à un tel élan tendresse qui réclamait consolation et protection. Tochiro passa ses mains autour du corps tremblant de son ex, caressant sa douce peau du dos d'une main tandis que l'autre allait se réfugier dans se cheveux mouillés.

_ Ah... tu m'en fais faire des conneries... pardon.
sa voix basse résonnait dans un soupir, il ne savait pas s'il s'excusait simplement pour l'avoir jeté à l'eau et donc causé cet incident stupide ou s'il réclamait un pardon pour ce qu'il avait fait auparavant.

En tous les cas il resta quelques instants contre lui avant de les faire ressortir de l'eau, trop froide à son goût, s'allongeant un peu plus loin du bord, au soleil pour sécher. Il avait obligé Lucas à faire de même, le collant contre lui et caressant toujours l'arrière du crane.

Un instant de calme ne faisait pas de mal.

Lucas s'était laissé faire, blotissant son visage contre le torse du brun. Les yeux fermés il profitait du contact, respirant l'odeur de son ex en se collant à lui. Peu à peu ses sanglots se tarirent et sa respiration se fit plus calme. Ses larmes cessèrent. Elles aussi sècheraient au soleil.

Ce instant apaissa Lucas qui se serait bien laissé endormir entre ces bras parfois protecteurs. Cependant un frisson parcouru son corps alors qu'il s'apercevait avoir un peu froid. Il se sentit brusquement rougir en se rappelant qu'il était nu, et qu'ils n'étaient plus cachés par ce buisson. Lentement, il s'agita vaguement dans les bras de son ex, tentant de se redresser sur ses bras alors que la main de celui-ci était plongée dans ses cheveux.

Il regarda le visage de son ex, rougissant, avant de murmurer timidement.

-Heu.. je vais... aller...

Il sentit Lucas frissonner contre lui et quand il annonça son départ, il ne put s'empêcher de le retenir.

_ Attends.

Qu'allait-il dire? Il ne savait pas pourquoi il faisait cela, mais une idée lui traversa l'esprit.

_ Viens, je t'emmène à l'infirmerie.

Il se leva, remettant sa chemise et apportant les affaires à Lucas.

Lucas se sentit rougir un peu plus à la requête du brun. Les yeux rivés vers le sol, il sentait son coeur serré se comprimer un peu plus à chacune de ses expirations. il se mordilla légèrement la lèvre, secoua vaguement la tête de haut en bas et attendit le retour du brun avec ses affaires.
Il ne savait plus trop comment réagir. Tout était si.. bizarre.... D'un côté, son dynamisme habituel pour réagir sans réflexion face à son ex lui aurait fait le rembarrer, lui aurait peut-être fait dire des choses à nouveau colériques du genre "et pourquoi ça ? c'est à cause de toi que je suis comme ça !" ou "et puis quoi encore on se demande pourquoi j'en aurais besoin" mais ces paroles auraient été à tort, Lucas devait bien admettre qu'un peu de soutien de la part du brun ne lui ferait pas de mal, bien qu'il était réellement le responsable de son malaise.
Il remit ses affaires en tremblant, son regard évitant celui de Tochiro. Puis il se redressa et son regard se balada soudain sur la rive du lac alors qu'il se rappelait d'un détail. Il trouva ce qu'il cherchait, puis se mordilla plus fort les lèvres en jetant un regard à Tochiro, hésitant. Finalement, il haussa vaguement les épaules. Après tout... Il n'y avait pas réelles raisons qu'il laisse cela ici.. En espérant juste que le brun en lui fasse pas trop de remarques... Mais au fond de lui Lucas pensait que son ex n'en ferait pas, ce coup ci.
Il alla donc rapidement chercher la couronne de fleurs que lui avait fabriqué Electre, avant de se reposter aux côtés du brun, lui adressant un vague sourire gêné. Il avait mal, mais il pouvait marcher. Du moins il tentait de cacher ses grimaces. Elles finiraient par s'enfuir. Peut-être n'avait-il pas besoin du brun finalement...

-T'es pas obligé du sais...

Le brun regarda Lucas se rhabiller et aller chercher la couronne de fleur qui avait le début de toute cette mascarade. Il revint à ses côtés lui disant qu'il n'était pas obligé.

_ Non, j'suis pas obligé, mais j'le fais.

Il lui prit la main et le tira pour avancer. Une pensée raisonnable lui vint à l'esprit et il se stoppa, regardant Lucas.

_Hm, tu peux marcher?

Lucas semblait souffrir de toute manière, ce qui paraissait logique.

Le brun s'empourpra encore plus à cette question, loupant un battement de coeur avant de froncer vaguement les sourcils, grognant en continuant d'avancer.

-Grr... Oui !

Il poussa le brun qui s'était stoppé au passage, puis s'arrêta finalement à deux/trois pas de lui, croisant les bras l'air rechigné. Ce n'était pas vraiment un signe de colère, juste un déguisement pour cacher sa gêne. Bien sûr qu'il avait mal, mais il ferait avec... Il s'était un peu repris depuis tout à l'heure, et il lui était hors de question d'avouer pareille chose.

-Bon, on y va, oui ou non ?

Un sourire moqueur se dessina légèrement, ne voulant pas plus froisser Lucas que ça. Il se posta devant lui et répondit:

_ T'es vraiment buté, allez grimpe sur mon dos, et dit pas non j'te prendrais de force. [ huh le double sens XD enfin comme d'hab quoi >.<]

Tochiro savait très bien que Lucas lui mentait, à croire qu'il le connaissait vraiment beaucoup.

Le brun se sentit toujours rougir un peu plus alors qu'il se mordillait toujours les lèvres, tentant cette fois de masquer un petit sourire qui s'infiltrait doucement sur celles-ci. Quelque part, ça lui faisait plaisir que le brun semble prendre tant d'attention à ce qu'il ressentait, tout d'un coup. Qu'il menace d'utiliser sa force pour ce que Lucas savait être son propre bien, cette fois... même si il ne put s'empêcher de constater en rougissant que pour ce qui était de le prendre de force, il l'avait déjà fait.
L'espace d'un instant, il se visualisa en train d'entourer le cou du brun se ses bras. Sans y exercer de pression, juste de quoi tenir... Puis de poser sa tête contre sa nuque, de se laisser porter en fermant les yeux...
Lucas ouvrit de plus grand yeux avant de les refermer et de secouer la tête, se rendant compte de ce à quoi il pensait. Comment pouvait-il, encore.. après ça...
Et puis, de toute façon, c'était vraiment trop la honte..

Lucas repoussa doucement Tochiro, passant à ses cotés.

-Nan, c'est bon j'te dit..

Sauf qu'il s'arrêta au bout de quelques pas à peine, la douleur étant finalement bien trop forte. Il grimaça légèrement, se retournant vers le brun en rougissant.

-Heu... Ou alors... Tu m'laisse descendre un peu avant qu'on croise trop de monde...

Tochiro allait répliquer quand le petit brun refusa de se laisser porter jusqu'à l'infirmerie, mais celui-ci revint sur sa décision et le brun ne retint pas son grand sourire de vainqueur, amusé par la situation.
Il s'avança vers lui et se baissa pour qu'il puisse grimper sur lui.

_ D'accord, quoique je suis sûr qu'il y aura presque personne vu l'heure, c'est pas parce que certains sèchent que tous le font.

Il attendit que son ex grimpe sur lui pour se redresser et avancer tranquillement à travers le parc, immense soi-disant passant. Lucas était vraiment léger pour lui, ou peut-être que c'était parce qu'il était fort. En tous les cas, ce ne fut pas un problème pour lui de l'emmener à l'infirmerie.

Le brun aquiesca vaguement en un simple..

-Hum...

Avant de se laisser porter docilement, profitant de la chaleur du corps de son ex, la tête sagement posée contre son épaule.

_________________
Mad-art? Tu connais pas? alors tu connais peut-être chibi-tenshi?... T_T quoi j'ai bien le droit de rêver!!!
Bon ben va faire un tour là:
My Facebook : link
My Tumblr : link
Mon deviantart:link
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chibi-ten-shi.deviantart.com/
 

Re : Cadeau /!\ [ lemon viol]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Before beginning :: Before Darkside :: Rp Tochiro et Lucas-
Nos Partenaires
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit